La première à Pipay

Yop !Yop ! les gens.

Bon, hier et malgré les recommandations de mon ostéo, j’ai craqué…

Franck et moi sommes montés à Pipay.

Objectif :  la rencontre aves les membres de la DDE et avec les épingles de cette route légendaire.

Bonne (re)prise de contact avec cette descente que l’on avait laissée (avec Franck) à la mi octobre dès que les premiers flocons sont apparus.

Enfin bonne.. Pour Franck, un petit goût amer car la première descente fut un peu la dernière…

Rassurez-vous, pas de bobos malgré les talus (hein Franck..:)

Mais une perte du pneu sur la chaussure-frein a annihilé tout ses espoirs de se farcir les presques 10 bornes de cet enchainements d’épingles, de schuss et de talus..

On y retrounera Franck!

De mon coté, ben tip-top. 3 descentes qui m’ont bien arsouillé les cuisses.

J’ai fait la connaissance de Jeanbamin (avec qui j’ai effectué la première), Cha-Cha, Bastou, Manu,Steph…

A noter que Pauca, le racer de la Familia va trouver avec qui s’arsouiller en la personne de Bastou qui a été assez sympa pour m’attendre devant (un peu à la JMarc quoi).

Impressionant sa faculté à me coller 30 mètres d’un coup ou à se gérer en carving pour m’attendre et passer les épingles sans freiner (ce qui m’a valu un talus par deux fois en étant derrière, à vouloir faire pareil…).

Sinon, super joli de voir le reste de la DDE en carving à 50 – 60 km/h tout le long du parcours.

De vrais albatros de la route ces gars là.

Par contre, une cheville pour Manu (c’est bien Manu hein? Chuis nul pour les prénoms) qu’on a ramené chez lui le soir.

Plus j’y pense, plus je me dis qu’on aurait dû l’emmener à l’hosto mais il a l’air dur au mal vu comme il arrivait à gérer sa tête malgré la boite et la douleur.. 😦

Et comme ça avait pas l’air d’affoler ses potes plus que ça, du coup, on l’a ramené au bercail.

Ah oui, le tracé.. Et bien, je connaissais Pipay avec les 7,5 km jusqu’à l’embranchement de la route départementale et bien là, on rajoute quasiment 2 bornes pour descendre jusqu’en haut du petit col.

Deux bornes de bitume tout neuf, une autre épingle à gauche, des enfilades et une putain d’épingles à droite de toute beauté qui est précédée d’un gauche qui-prend-du-gaz.

On a filmé un peu depuis les voitures suiveuses.

C’est pas du Oliver Stone mais ça pourra donner un petit aperçu.

Je mets en ligne dès que j’ai 5 min.

Juste un regret pour l’absence de Fab avec lequel il va y avoir moyen de se tirer la bourre (à notre niveau hein).

Ah wé, un grand merci à Alain qui est venu avec sa belle voiture toute réparée et qui a conduit/filmé durant la session!
Agrandir le plan

jere

Publicités
Cet article, publié dans Downhill, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La première à Pipay

  1. Drazgul dit :

    Bon,encore un petit debriefing bien sympa de derriere les fagots.Je suis enragé de pas pouvoir rider mais çà viendra.Faut juste ne pas trops progresser pour m’attendre ;).

  2. jereerej dit :

    Ménan! t’inquiètes.. on t’attendra après chaque épingle… 🙂


    jere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s