Carpe Diem

Caaaarpe … Caaaarpe Dieem….

Vous n’avez jamais entendu une voix vous sussurer ces deux mots qui remontent à l’époque où la langue morte d’aujourd’hui était la langue vivante d’autrefois?

Remis au goût du jour par un cercle aujourd’hui disparu (paraît-il), ce leitmotiv, cette philosophie même, n’aurait pas pu trouver meilleure application que lors de ce « week-end » de pentecôte…

Pensez, sur 4 jours, les planches sont sorties 3 fois pour de vraies bonnes sessions, de celles qui vous cuisent les cuisses et qui vous font vous coucher à 22h, éreinté, fourbu avec la tête et le regard perdus dans les épingles de la journée et les oreilles bercées par le ronronnement de l’uréthane sur le macadam.

Tout a commencé mercredi soir, avec Franck lorsque nous sommes montés à Roche Béranger pour une session « short track » en nocturne. Après être passé à l’anneau (anal?) de vitesse pour faire coucou à Captain’Tavern et Adi (qui s’est bien battu contre le vent pour faire tenir les plots de slalom..:) ), direction la casa pour charger la boite à roues et monter sur Chamrousse.

Franck récupère Girafe au passage car, aujourd’hui, Girafe teste sa première vraie board de DH à savoir, la Lush Revolution de Franck.

Une session nocturne pleine de nostalgie qui m’a rappelé les bourres de cet hiver quand nous montions par -10°c et qu’on commençait à s’arsouiller sous les lampadaires de ces 900 mètres de bitume éclairé..

Très bonne session, de celles qui font sauter Girafe dans tous les sens à nous redemander quand est-ce qu’on remet le couvert… 🙂

Jeudi… une opportunité se profile comme le coin de ciel bleu après un orage…

Pipay : énorme session avec Franck, en duo (crevards?) dans laquelle on apprend plein de choses.

Samedi… On retrouve Adi, Drazgul (alias Fab le plâtré), Bastou et Jeanbamin de nouveau sur les épingles de Pipay.. Y’a pas à dire, d’être précédé par des missiles sol-sol tels qu’Adi ou Bastou, ça vous forme son homme, surtout quand ces-dits missiles ne sont pas avares en conseils.

J’explose mon record personnel de vitesse (77 km/h en gros) à la fin d’une des descentes.

Je saute, jubile et fanfaronne jusqu’au moment où je montre mon exploit à Adi et Bastou (arrivés bien avant moi) qui soulèvent à peine un sourcil tellement cette vitesse s’apparente à leur vitesse de croisière… Wé.. ok, je vais attendre que les autres arrivent pour me faire mousser, j’aurais peut être plus de chances…

Quatre descentes de 9km plus tard.. Je suis cuit ainsi que Franck. Petit débrief autour des bières plongées dans la fontaine par Franck en arrivant sur le spot avec Fab, Bastou, Franck, Jeanbamin et Laetitia et déjà, les deux furieux de la DDE ont apparemment encore du jus dans les pattes pour s’en refaire une dernière…

Des purs… je vous dis.

Samedi soir.. je rentre à la maison où un copain est arrivé avec son vélo..

Demain on part à Chuyer.

Je pense partir à 7h du mat histoire de profiter du beau temps avant les orages annoncés, mais on me fait vite comprendre que ça va faire un peu tôt quand même.

Finalement, Franck et moi partirons à 8h avec le vtt du copain qui nous rejoindra avec ma douce et enfants là-bas sur les coups de midi..

Le soir, 21h30… 3 bières.. je tombe comme une masse.. saine fatigue…

Dimanche.. 10h arrivée à Chuyer.. Grand beau temps…

Chuyer_vtt_longboard

je fais un premier run pour montrer la pente à Franck et la journée va se passer de cette façon :

franck virage à90°

On alterne les runs (solos on s’est dit qu’on en profiterait plus qu’en stop) jusque vers 13h, moment où nous sommes rejoints par ma p’tite tribu.

Gros sandwich de derrière l’arrière pays, bière fraiche..

Relax_Landy

Je passe le vélo à mon pote qui s’en va visiter le Mont Ministre et nous attaquons les runs de l’après-midi jusqu’à 17h, moment où les jambes finissent par jeter l’éponge.

Je ferais même une descente avec mon pote en vtt (qui moulinait le pauvre, le vélo n’étant pas vraiment adapté à la descente sur route)…

Voici l’un des premiers runs de Franck :

http://www.youtube.com/v/MD6Vw-jRPJM&hl=en

Voici l’un des miens :

http://www.youtube.com/v/fF7nrLMkock&hl=fr

Et voici la bourre « Longboard vs Vétété ».. 🙂

http://www.youtube.com/v/P5SZN7zaYvw&hl=fr

Publicités
Cet article, publié dans Downhill, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Carpe Diem

  1. Drazgul dit :

    Profite bien mon salaud! T’as raison frime pendant que je me repose le poignet. Car dans pas longtemps tu feras moins le mariolle.

  2. jereerej dit :

    Huhu… c’est pas ma fôte si t’as les boules hein 🙂


    jere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s