Parce que cela reste tout de même un sport à risques

The unseen – So sick of you
http://www.seeqpod.com/cache/seeqpodSlimlineEmbed.swf

Parce que cela reste tout de même un sport à risques, il faut redoubler de prudence..
Certes, mais il faut bien avouer que le longboard downhill a ça de paradoxal : que sa pratique et ses « sensations » viennent justement de cette caractéristique.

Je m’explique : on irait avec beaucoup moins d’entrain sur une séance « DH » si on savait qu’on était cantonné à une pente de supermarché, fleurant bon les 3% de pente…

Alors la question se pose? Comment équilibrer le coté « prudent » avec le coté « downhill » (et tout ce que cela représente sous ce terme)?

Selon moi, quelques règles de bases :

– un spot à ton niveau tu choisiras
– au dessus de tes pompes jamais tu n’iras
– au milieu des autres, point de manœuvres dangereuses tu feras
– les coups durs tu anticiperas (au mieux..)

Mais voilà, malgré ces principes de bases, on est jamais à coté de la chute bête à un moment critique..
Le crash du Drazgul sur l’Espi ce dimanche dernier est là pour nous le rappeler..

Aucune panique de son coté au moment du crash, la situation était « connue » mais la suite un peu plus violente que prévue… On ne heurte pas un muret en béton et la falaise derrière à pleine balle sans en sortir un peu amoché…forcément.

Petit coup de flippe de ne pas voir le Fab à l’arrivée malgré le passage du camion de queue… re-petit coup de flippe de le voir allongé sans bouger dans ce fossé de béton entre la paroi et le muret, complètement invisible depuis la route…

Puis rassuré de l’entendre parler, de le voir remuer doigts et orteils mais un peu moins dès qu’on a compris qu’il avait « tilté » pendant 2 à 3 min et qu’il a mis une bonne demi-heure à se souvenir de la descente en entier…

Cela dit, ça aurait pu être moi (un peu ce qui m’était arrivé à Herbeys il y a 3 semaines).

Ce qui fait plaisir, c’est que, malgré le fait que le bonhomme soit un peu amoché, il n’a pas sombré à l’envie (compréhensible soit dit en passant) de rompre les amarres avec ce milieu un tantinet dangereux, que malgré son incapacité à rider pendant 2 mois, il tienne toujours à participer aux sessions quitte à faire le chauffeur ou filmer ses potes.

Chapeau mec!

Rien que ça, ça mérite une médaille de motivation et de passion certaine!

En vidéo, une petite vidéo « clin d’oeil » au Drazgul et à ce dimanche à l’Espigoulier!

http://www.youtube.com/v/-n7aRaJYaQo&hl=fr&fs=1


jere

Publicités
Cet article a été publié dans Downhill. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Parce que cela reste tout de même un sport à risques

  1. Maz dit :

    Courage Drazgulounet!

  2. Girafe dit :

    A wé quand même !!! sa du étre violent :o|
    remet toi bien mon pote ;o)

  3. Enhor dit :

    Bon rétablissement ! 🙂

  4. 314_air dit :

    2 mois poy poy poy !!!
    tu nous as donné un bon rappel à l’ordre Fab, sa servira à tout le monde, (mais c’est vrais qu’on s’en serait passé) pour ma part, c’est le premier carton que je vois et sa fait réfléchir, … remet toi vite pour revenir rider
    et profite pour astiquer tes roulements hé hé …
    à très vite
    Pierre

  5. Bevilacqua dit :

    Prudence prudence!
    Un casque, une dorsale ou un cuir ne protègent pas contre une voiture ou un obstacle fixe.
    (d’ailleurs si j’arrivais à remettre en place cette satanée vertèbre … je n’aurais plus cette barre familière entre les omoplates – ceci dit cela vaut mieux qu’un balai coincé un peu plus bas).

    Comme les adaptes de la grimpette et mon gourou Edlinger, je préconise de s’entrainer à chuter, rester souple, et surtout … modeste.
    Courage !

  6. Drazgul dit :

    Merci Jere et merci aussi a vous les gars! Mais restez bien car quand je remettrais mes peutons sur ma landy,çà vas chier grave!!!!!lol….

  7. jere dit :

    Yeaaah!!!

    Et un Drazgul gonflé à bloc, un!!

    Et sinon, tu as pu voir pour la réparer un peu au niveau des fissures???


    jere

  8. Bevilacqua dit :

    popopop … gros plan sur la boite à roues vue sur la video SVP !

    Arrête le ‘head banging’ un petit moment …

    Comme dit Marcel Aymé dans le Passe-muraille:

    « et à compter de ce jour là, il fut déclaré sain d’esprit,
    toutefois il avait pris l’habitude de prendre son potage
    avec une fourchette… »

  9. Marylin dit :

    olà 🙂

    Jere, t’as oublié une règle de base hyper importante : un gros bisous à Drazgul tu feras !

    Blague à part, j’y connais pas grand chose mais je pense que c’est surtout des autres qu’il faut se méfier, meme si toi t’as la tête saine, l’esprit tranquille et concentré tu pourras jamais anticiper la réaction d’un gros con qu’arrive en face

  10. leaphar dit :

    bon rétablissement, on ne connait pas la réactions des caisseux énerves, il faudrait une signalétique comme pour les sorties vélo avec véhicule barrière avec giro orange, mais le problème viens souvent du conard qui monte et coupe les courbes salle con

  11. jere dit :

    Aloha Marylin!

    Effectivement, la réaction des automobilistes « non-initiés » est parfois un peu virulente voire dangeureuse… pour anecdote, une de nos dernières sessions à Herbeys, juste après un passage « un peu chaud » avec des voitures, des chevaux, etc… l’automobiliste qui s’arrête à la fin et qui engueule les 2 riders :  » La prochaine fois que je vous trouve sur la route, je vous écrase! »…

    Après oui, effectivement, on est pas à l’abri d’un mickey du dimanche qui « allume » en montant sa caisse rutilante et pensant qu’il est le roi du monde… d’un autre coté, nous, on fait un peu pareil, mais dans l’autre sens 🙂

    Il fait juste trouver le bon équilibre, la route devant être partagée entre tout le monde.. 🙂

    @ leaphar : En fait, dans le cas de Fab, la voiture n’était pas vraiment un caisseux énervé, plutôt une boite à roue qui ne s’est pas trouvée au bon moment par rapport au virage… la preuve, c’est que moi, je l’ai croisée cette voiture dans la ligne droite de l’arrivée, et comme elle m’a pas gênée, je l’ai même pas « percutée mentalement ». Je suis incapable de te dire de quelle couleur elle est, ni même de quelle marque il s’agit.

    Tout dépend du « moment » donc.. Pour le Fab, c’était vraiment pas le bon..

    Le pire, c’est qu’il l’avait vue, et savait qu’il allait passer « sur sa voie ».. mais il a manqué 10 cm de goudron pour supporter le rythme de passage.. 🙂

    @ Bevilacqua : huhu.. cette petite séquence de la boite à roue, je l’ai filmé en pensant à toi.. t’as vu, il y a les roues que tu as en photo de page de garde sur ton blog? 🙂


    jere

  12. Bevilacqua dit :

    et comme le chante Morrissey dans son dernier opus:
    « … and one day goodbye will be farewell… »
    J’ai croisé 2 motards en plein vol hier, c’est une échéance à laquelle il faut se préparer … pour mieux la faire reculer, et rester dans la course avec une bonne intégrité physique et morale.
    Keep on riding

  13. Bevilacqua dit :

    Merci, merci merci !
    (c’est pas bon de nourrir une addiction …)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s