Parce que ça a quand même été une session « supersonique »

http://www.seeqpod.com/cache/seeqpodSlimlineEmbed.swf

Parce que quand même, malgré la grosse mésaventure du Drazgul (qui a marqué tout de même quelques esprits…) l’Espi de ce dimanche dernier a été le théâtre d’une très bonne session downhill, une de mes plus rapide pour moi, et encore, je n’en ai fait que la première partie…

Par conséquent, place au ride, aux belles images, aux schuss, aux épingles, à la « poussée » de Gael (le gars en roller sur la vidéo), aux aspis…

Un très beau montage de Pauca, filmé par lui-même, Adri (notre gourou) et Para (buttboard)…

Je sais pas vous, mais moi je dis que, grâce aux copaings du sud, l’Isère est en train de prendre du niveau…

Accrochez-vous, ça envoie de l’air! (perso, j’aime beaucoup la fin)

Publicités
Cet article a été publié dans Downhill. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Parce que ça a quand même été une session « supersonique »

  1. 314_air dit :

    à l’espi, y a de l’esprit et de l’aspi hé hé
    merci les copains
    à très vite 😉

  2. Bevilacqua dit :

    Whaa vous avez un physique à la Zep (titeuf) avec cette position de caméra ! Petites jambes, grosse tête !
    sur la fin la caméra est plus franchement devant ou derrière (butt), c’est un peu moins « grand angle ».

    Belles performances, et décors grandioses !

  3. jere dit :

    Wep!!

    Super somptieux ces décors, mais faut juste éviter de tomber dans les virages à droite… Sinon, ceux à gauche sont pas mal non plus.. hein Fab.. 🙂

    Pour la cam, ma chère et tendre a également trouvé un effet « caliméro » à Pauca (casque blanc)… 🙂 🙂

    Pierrot! A bientôt j’espère, mais va falloir arrêter de me casser mes copains hein..:)


    jere

  4. Bevilacqua dit :

    Une de mes sessions les + rapides: estimation ?

    (on a ddu chatouiller le 50 samedi à Capesterre, et on n’était pas bien fiers … heureux mais un peu inquiets, chaud aux oreilles…)

  5. jere dit :

    @Bevilacqua : 50 km/h sur une route étroite, sans échappatoires par ex.. Je ferais pas le fier non plus.

    Finalement, c’est pas la vitesse qui compte, c’est surtout le ratio vitesse/environnement je pense.

    Et puis, 50km/h maintenant… 60 bientôt, puis après 70 les doigts dans le nez !:)

    Je me souviens d’une de mes sessions « short track » la nuit à Chamrousse où on avait pour la première fois atteint le 60 km/h (voiture en plus)… en rentrant à la maison, je sautais partout, tout content avec l’impression de mettre battu contre moi-même et d’avoir gagné un match tu vois?? 🙂

    C’est pas vraiment la vitesse en elle-même qui compte, c’est notre propre appréhension par rapport à celle-ci qui est important, et surtout le fait de trouver le juste équilibre entre trouver (et pousser) ses limites et être vraiment au dessus de ses pompes 🙂

    enfin voilà quoi.. c’est mon avis, et je le partage.. 🙂


    jere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s