Drazgul au grand jour !

Après quelques mois de repos sur la partie interview, on reprend le flambeau en essayant de vous faire découvrir, un rider du Team Familia ou d’autre équipe le plus souvent possible.

La tâche ne sera pas facile, au regard de l’interview déjà réalisée pour notre légende vivante… Jere !

Mais avec l’activité de l’équipe et les différents moyens de collecter et de partager leurs vies, leurs conseils, leurs passions, on va continuer sur cette lancée !

Et comme les ours vont de paire, aujourd’hui entretien avec Fab aka Drazgul, rider actif de la Familia, caméraman et monteur hors pair, il nous dévoile après la sortie de son Film « DH ? What is it ? » ce qui le pousse aujourd’hui à penser skate, manger skate et qui l’amène à vivre DOWNHILL.

Rencontre avec un accroc de l’uréthane et de la Glisse.

Avant de commencer, un petit flash back sur la vie de cet artiste, né à Saint-Etienne, il découvre le Skate en 1987 en street . Cette sensation de liberté et d’oubli de cette putain de vie de M*** ne le quittera désormais plus !

En 1990 , il participe à ses premiers contests en skate street et part en 1993 et 1994 aux USA .

Contraint et forcer d’arrêter pour des problèmes de chondropathie et un syndrôme rotulien (en gros un genoux pourri), il passe alors du coté du mari puis de père de famille .

Ce n’est qu’en 2003 alors qu’il remonte un autostopeur du nom de Pépito (« Ce con était grave heureux « ) qu’il se revoit au temps du street, et découvre le Longskate.

Il découpe une planche achetée au trocathlon du coin, la décore avec le fameux ours en peluche sans tête que certains connaissent et commence à rouler en ville et dans sa contrée matheysine .

En 2007 , il rencontre pour la première fois d’autres riders : c’est le début de La Familia et des rassemblements le mardi soir pour du DH à la tronche ….

Après quelques tours de roues et de nombreuses descentes derrière lui, Fab se livre aujourd’hui …

Drzag1

Age : 35

Taille: 1m82

poids: 82kg

Professions: Moniteur moto

Pratique de skateboard : Aujourd’hui le DH en longboard

Matériel : Landy DH truck big 80 « la Familia »

Lieu de naissance : St Etienne

Etudes ?
C’est quoi des études ?

Pour toi skate rime avec ?
Trique ?


Pourquoi une passion pour le DH ?

C’est une discipline qui me procure beaucoup de sensations. Je retrouve un peu la même chose qu’en bécane :les traj, la glisse, l’engagement. J’ y trouve surtout une communauté d’amis très proches de moi.

Tes sensations sur une planche ?
La liberté et la coupure avec ce foutu monde de merde.


Une descente ou session préférée ?

Y’en a beaucoup pour pas dire toutes, elles ont toutes une saveur unique et inoubliable En raconter une se serait oublier les autres.


Parle nous de l’aventure Butt La familia :

Eh bien ça faisait un moment qu’un projet de fabrication de board me trottait dans la tronche.
Puis quand notre gourou m’a proposé d’en réaliser, j’ai sauté sur l’occasion. Cela m’a permis de voir ce que c’était et du coup j’ai d’autres projets similaires pour l’année qui arrive. D’ailleurs j’aurais besoin de testeurs.

En 2009 tu laisses ton nom sur la route de l’espigoulier, raconte nous ?
Ah putain ! Terrible c’te journée je te raconte seulement la partie crash car je pourrais raconter cette journée du matin au soir dans les moindres détails. Ce qui n’était pas le cas 5 min après mon crash.

Alors (mode papy qui raconte à ces petits-enfants), j’était dans le peloton de tête avec Jere à mon derch. Quand soudain je me sens percuter par un dromois pré-pubère en manque de sensations et par la même occasion de contrôle. Pas le temps de finir la glissade que dans ma tête le mode « rabbit » s’enclenche !
Tu comprends pas ? Ben en gros les potes devant se font la malle et j’ai pas envie de finir en me tirant la bourre avec le zef et un gamin accroché à mes basque (de plus c’est un dromois) !!!
Donc à peine fini la glissade que j’ai déjà repéré où ma board a fini sa course. Je me précipite dans sa direction, la catche très rapidement, cours et je la lance sur l’asphalte pour lui sauter sur le dos. La descente s’amorce et je schuss, je schuss, je schuss, même dans les parties où je levais le museau mes descentes précédente, je schuss !!!!
Bordel de merde ! Je vais bien finir par les rattraper ces enfoirés. Ils ne m’ont même pas attendu !!!
Puis en arrivant dans la partie qui enchaîne des virages en aveugle, j’aperçois les copains qui en sortent !!!! Mon sang n’a fait qu’un tour et je me dis que je vais pouvoir attaquer la deuxième partie du tracé avec eux. Donc je schuss et j’entre sans même ralentir dans l’enchaînement en prenant tout à la corde. Mais,ben oui mais faut toujours un « mais », on est sur route ouverte et je vois qu’au moment où je me jette vers mon destin, une voiture apparaît dans mon champs de vision. Merde !! Je peux plus freiner et je vais forcément devoir revenir dans ma voie pour pas me la bouffer !!
Seul problème, c’est qu’à l’allure à laquelle j ‘arrive je vais forcément me sortir et tâter la paroi de la falaise ! Donc je slide et j’arrive droit dans le mur et m’aperçois qu’il y a un muret et, que, si je veux garder l’intégrité de mon coccyx intact, j’ai intérêt à lever le fion, je pousse donc sur les mains, je lève le cul et la tête et là…

Ben, plus de son et plus d’image. Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans cette rigole, inanimé, mais tout ce que je sais de ce moment c’est que mon bras dépassait et qu’un groupe de motard m’as vu et s’est arrêté pour me secourir (merci les copains !!!!!!).
Je vais abréger un peu quand même ! Il m’a fallu une bonne demi-heure pour me remémorer ce qui m’étais arrivé et où j’étais. Après transfert à l’hosto et après avoir pourri la journée des copains (enfin une partie des copains, merci Jere) j’y ai passé la journée, avant de demander une décharge pour rentrer à Grenoble. Ben quand tu as perdu connaissance, que t’as un trauma crânien une phalange délaminée, un genoux et un poignet en vrac, les hostos te laissent pas partir comme çà !
Tu comprends quand même ? Mais le plus dur restait à venir ! Et là tu peux demander aux témoins présents.
Imagine 3 heures de routes dans la voiture à Para et tu comprendras mon calvaire. 160 sur autoroute avec des dépassements dignes d’une corrida et un mal de crâne comme jamais t’as eu. Je sais même pas s’ils se sont aperçus que je gerbais par la fenêtre et les voitures qui se prenaient de la gerbe sans comprendre ce qu’il se tramait. Épique je te dis !!bon la aussi j’abrège. Toujours est-il, qu’arrivé à Grenoble, je suis retourné a l’hosto pour une bonne partie de la nuit et aujourd’hui je suis le repère d’un virage dénommé « le blue-turn » en hommage à la trace laissée par ma combarde bleue que je portais à l’époque.

Drazg2

Tes sponsors ?
Des quoi ?

Tes objectifs et envie pour 2010 ?
Faire plein de trucs pour « La Familia « et ne plus me blesser et mes envies :faire un peu plus d’événements.

Et les copains dans tous ça ?
Mes copains ?! je les adore et ils comptent énormément pour moi et mon équilibre mental.


Culture, Musique , film, peinture ?

Je pourrais en parler pendant des heures…
J’adore la kustom culture. Le skate en fait partie. C’est très complet et l’on retrouve ce même état d’esprit. j’adore toutes sortes de musiques à condition qu’elles ne soient pas commerciales avec une préférence pour le punk, le néo-métal et Frank Black. j’adore les films de David Lynch, Tarantino, fight club tous les trucs un peu space et j’aime tous les arts primitifs.

Ton idole ?
J’en ai eu beaucoup et je m’aperçois que je m’apprécie de plus en plus. Mais ça, c’est personnel.

Je te laisse le mot de la fin :
Je suis heureux de pouvoir vivre ce que je vis aujourd’hui avec le longboard et je suis sûr que je vais pouvoir m’épanouir grâce à ça.
Je vous aime les copains. Merci Marie et ma Juju. Merci aux dieux de la roulette…

Vous l’aurez donc compris, Fab est un rider, investi à fond dans son sport, plein d’idées et d’enthousiasme, qu’il sait fait partager à chaque session !

Publicités
Cet article, publié dans Interview, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Drazgul au grand jour !

  1. Bevilacqua dit :

    eh bien ! ça change des fiottes empommadées qui hésitent 3 jours avant de choisir quelle planche ou quelles roues utiliser (et hélas j’en fais partie ….)
    ça vient quand les photos ?

  2. Thib38 dit :

    quand l’ordi et moi on aura compris comment les mettre !

  3. jereerej dit :

    Bon, Thib, super interview.

    J’en ai profité pour ré-arranger un chouille et mettre les photos.

    Attends un peu pour celui de Pauca que les gens digèrent celui de l’ours 🙂 🙂

    Super boulot en tout cas!


    jere

  4. jereerej dit :

    Une interview qui fout la pêche! 🙂

    Du fond des tripes comme toujours avec le Drazgul..

  5. Nani dit :

    Beau travaille Thib !

    Super sympa à lire, comme tout les CR qu’il y a sur le blog d’ailleurs

  6. Pauca dit :

    Bravo Thib pour ton interview, et franchement sympa Fab, j’ai appris quelques trucs…
    ça fait plaise..

    PS : je veux faire testeurs de tes trucs!!

  7. koma dit :

    sympa de reprendre le flambeau des interviews!! et puis c’est un beau rider ce drazgul……il est beau puisqu’il est heureux sur sa board!

    changez rien les ours!

  8. Bevilacqua dit :

    Et pourquoi Drazgul ?
    – tu es Tchèque, Slovaque, Slovène ou Bosniaque ?
    – tu es un mélange de Dragon et de Nazgul ?
    – ton état-civil c’est Luc Zard ?
    autres sources ?

  9. Drazgul dit :

    @ Bevi
    C’était le nom d’un de mes perso de jeu de rôle préféré. J ‘ai tiré les lettres au dés et, Drazgul, le massacreur de géants et né. Depuis nous sommes inséparable!

  10. Ping : Interview de Patrick Switzer sur le blog de la Familia | Saucisson et Uréthane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s