Coup de gueule : Désillusion

Aujourd’hui, c’est mon copain ours Drazgul qui prend la plume… Asseyez vous confortablement, attachez vos ceintures, ça va saigner…

Désillusion…  nm fém sens Déception,désenchantement.syn Désappointement.

Ça y est je suis sorti de ma rêvophilie, fini les Bisounours et la guimauve party, bonjour la réalité.

Comme le disait Edouard Pailleron « toute réalité est une désillusion ».

Pourquoi ce billet d’humeur aujourd’hui ?!

Car je n’ai plus la bienséance de supporter de faire l’hypocrite, ou plutôt je n’arrive plus à supporter certaines critiques, commentaires et actions. On évolue dans un monde pas toujours facile et on essaye (en tout cas pour ma part) de s’entourer au mieux de personnes qu’on apprécie et/ou avec qui on aime partager du temps et des moments pour rendre la vie plus douce.

J’ai eu besoin très tôt de croire (à tort ?!) que le monde de la glisse m’apporterait cette plénitude. Vous savez ce sentiment de bien être après une journée de ride partagée avec des potes qui partage la même passion.

Bien mal m’en a pris, naïf que je suis!

Je suis bien obligé de constater que je me suis bien planté. Je crois aujourd’hui que je suis un utopiste ou un genre de dinosaure ou peut être bien un doux rêveur.

Ah merde je me suis vendu en début d’article !

Pourtant les premières années passées dans la glisse m’ont apporté du réconfort, l’assurance de partager quelque chose avec d’autres riders.

Des moments si intenses en émotions que nuls mots n’étaient utiles. Je sais pas si vous voyez ce que je veux décrire. Des moments d’amour pour soi, pour les autres, pour le monde qui nous entoure.

Des moments où je me dis que la vie vaut la peine d’être vécue malgré les claques dans la gueule qu’elle nous met parfois.

Puis au fur et à mesure que le temps a passé je me suis senti de plus en plus mal à l’aise dans cet univers.

Les disciplines se sont éloignées les unes des autres, mais surtout se sont éloignées de leur but.

Le plaisir de rechercher indirectement ses limites, le moment de plénitude où après avoir rentré sa ligne, tracé sa courbe, sauté son gap ou je ne sais quel autre terme encore, ce moment où l’esprit est libre de toute pensée négative.

Libre de sentir la vie couler dans ses veines, de sentir son corps vibrer avec son esprit, faire un avec tout le reste.

Faire un, le voilà mon dilemme.

J’ai eu tort de croire que tout le monde ressentait les mêmes émotions que moi.

J’ai eu tort de croire que le monde de la glisse communiait, qu’il priait les mêmes dieux que moi et qu’il nourrissait les mêmes désirs de dépassement de soi, de partage, d’amour pour son environnement et pour son sport.

Oui, j’ai été un utopiste, mais je ne supporte plus les critiques stériles, les faux-semblants, l’individualisme de groupe (on est plus fort que vous parce qu’on pisse le plus loin par chez nous) ou individuel, les « je voudrais être », les lèches-fiacres qui, dans le dos, te plantent une tronçonneuse bien rouillée et les grandes gueules genre le crocodile vert bien connu, vous savez, le mec qui sait toujours tout sur tout.

Ceux-là, j’ai envie de leur pisser sur la face et me torcher le cul avec leur langue.

Je trouve lamentable de s’approprier un lieux, un univers qui appartient à toute l’humanité. Quel manque de savoir vivre.

Malheureusement pour eux et heureusement pour moi je vais continuer à croire à mes idéaux et je vais redoubler d’efforts pour continuer de croire aux personnes que je vais laisser m’entourer.

Ces quelques lignes ne serviront à rien, mais elles me font du bien et de temps en temps je les relierai pour tenir mes résolutions.

— Drazgul  – http://www.nickhell.fr/wp/

Publicités
Cet article, publié dans Coup de gueule, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s