Familia Challenge 2011 !!!

( English version) (RIDERS LIST) (Planning / Schedule) (Sponsors list)

L’Association La Familia basée à Grenoble est fière de vous annoncer la tenue de sa première compétition :
Le Familia Challenge 2011

 

La liste des marques sponsors de l’event sera bientôt communiquée (et elle sera importante!!)

Cet évènement se déroulera les 9 et 10 juillet 2011 sur la commune de Prapoutel (Sept Laux, environ 30 km de Grenoble).

Cette compétition comptera comme une étape de championnat de France de descente 2 étoiles, ainsi que comme une étape régionale de la coupe du monde de descente (IGSA).

Le tracé fait un peu plus de 2 km, avec un bitume parfait refait l’année dernière et se compose d’une épingle de chaque coté, de deux schuss, d’une zone pif paf et d’une grosse courbe gauche.

Le tracé du spot en vidéo : http://vimeo.com/22929780

Les disciplines acceptées durant l’événement seront : Longskate, Buttboard, Streetluge, Roller et Skullboard (sous réserve du nombre de participants suffisants, en accord avec le règlement 2011).

Pour les inscription c’est 70€ pour les deux jours avec les repas (samedi midi et soir, dimanche midi), et nous limitons le nombre d’inscrits à 100 riders.

Votre inscription est validée lorsque nous recevons votre règlement (par chèque pour les français.) Pas de remboursement des frais d’inscription si non venue à la compétition.

Possibilité pour les butts ou luges de faire multidisciplines avec ces même disciplines pour 15€ de plus.

Infos pratiques :

Concernant le camping : Zone au pied des pistes de prapoutel pour poser les tentes ( sous sa responsabilité, la zone n’est pas à coté du départ, donc le mieux est de tout plier à chaque fois, mais vous êtes grands..).

Les personnes en camion pourront stationner sur les parkings bus de la station. Accès a des WCs.
Concernant les repas (compris dans le prix de l’inscription) : Barbecue samedi midi, soir, et dimanche midi.
Autorisation Parentale obligatoire pour les mineurs voulant participer.
Licence obligatoire pour les français
Protections obligatoires : combinaison cuir, casque intégral, gants, genouillères, coudières, etc..

Voila tout est dit je pense (sinon pour les questions c’est là : associationlafamilia@gmail.com ), maintenant on s’inscrit, et c’est par là :

https://spreadsheets.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dDhtSlJsYjl2cF9PX2lrTWlTMEJjV2c6MQ

Enjoy! A bientôt j’espère! J’espère vous voir nombreux.

Publicités
Publié dans Downhill, Evènements

Retour à la maison : regard sur…

Bon aujourd’hui on revient un peu chez nous !

Il est beau , il est roots , et se monte la tête très rapidement pour nous monter des projets de oufs !

Heureusement il garde du temps pour rider et pour progresser à grande vitesse, malgré des débuts fracassants dans les murs du Bukolik en suisse.

Vous aurez bien sûr reconnu Paulo !

Trésorier de l’association cette année encore , originaire de Compiègne dans l’Oise il a grandit 4 ans au Québec puis à Bourgoin-Jallieu et est arrivé à Grenoble en septembre 2005 pour le boulot , les montagnes et le bon air !

Ce n’est qu’en 2007 suite à un déménagement et à un local trop petit pour son vélo que paulo découvre le skate et La Familia !

Cet amateur de reggae , nudiste à ses heures, se donne à vous très détendu et nous fait l’honneur de quelques concessions :

Nom : VAL (et pas besoin de rajouter un « L » ou un « E » … NI LES DEUX BORDEL !)

Prénom : Paul… Par réflexe j’ai failli dire « Paulo »…

Age : 29 ans (enfin, plus ou moins…)  

Sexe : Là, il est mou, mais des fois il est tout dur !  

Poids : Pas assez… 70kg… Et pour pas faire peur, vu que tu me demande pas ma taille, je te la précise… 1m84 de connerie en format familial!  

Job : Acheteur technique pour faire des turbines à eau… (demande pas ce que c’est, on en a pour des heures pour dire au final que c’est du gros branlage de nouille intellectuel…)  

Etudes : Si je te dis que j’ai mis 4 ans après le BAC à obtenir mon DUT (BAC+2) ? T’en déduiras que j’aimerai avoir fait une école d’ingé ? Ben non, j’ai pas envie… D’ailleurs, un big-UP à mon petit frère qui engage l’INSA (Eh ouais, le pauvre, il est obligé de subir les Lyonnais 24/24…) !  

Tu es arrivé à grenoble quand ? Alors déjà tu va mettre un G majuscule à Grenoble… Bordel ! Ben je sais plus trop en fait… J’ai grandi (entre 4 et 17 ans) vers Bourgoin-Jallieu… Du coup ça me plaisait les montagnes toussa… Ensuite j’ai fait mes études à Lyon (aaaaaaaaaaaaaah… Vite ! Une douche purificatrice !!!), déménagé dans la Drôme, l’Ain, puis re-la Drôme… Puis j’ai commencé par squatter chez un pote pendant 6 mois dans 35m² parce que j’étais tout juste en intérim… Ca devait être en septembre 2005 ou un truc du genre… Ensuite je me suis trouvé un appart tout seul, genre la cage à oiseau de 30m², dans lequel Steph (le premier qui la touche j’le fracasse) est vite venue me rejoindre (elle aussi squattait chez une copine… Vois le couple de squatters !), pis on a pris un appart’ plus grand… Et là on se casse parce que raz le bol… D’ailleurs le coup de fil là en live, c’était le proprio qui a téléphoné pour dire qu’il était surpris…

Des sports avant le skate ? Ouais, faut bien ! Dans le désordre… Foot, Basket, Volley, Roller (seulement en rando), VTT, Snowboard et en chambre (mais ça j’ai pas encore décidé d’arrêter)…

Quand as tu découvert le longskate ? Suite a quoi ? T’aimerais que je te dise suite à un accident hein ? Petit vicieux !!!

Ca a débuté en 2007, on vivait dans le petit appart de merde avec Steph et je prenais le vélo TOUS LES JOURS (ouais, le cruiser, et même en hiver par -12°C le matin en plaine…) et je me faisais mes 9 km par jour… Pis quand on a déménagé, le local à vélo a changé aussi (c’est con…) et il est nettement moins pratique… Alors je prenais le tram tous les jours… Mais ça commençait à coûter cher ! Donc j’ai cherché un moyen de locomotion qui coûte pas grand-chose, doux, qui prend pas trop de place et j’ai trouvé la FAMILIA… Et ça, c’était en Avril ou Mai 2009… J’avais jamais fait de skate avant (ou alors trop peu) et j’étais loin de penser arriver à tenir un jour debout dessus…

Longskate rime avec ? Plein de choses, à commencer par « lopette »…

Ta première Planche? Sector9 Cosmic Rider2 d’occaze… Elle dort à la cave depuis un moment d’ailleurs…

Ton quiver actuelle ? Pour la Dé : SC8 Race EVO V1 + bear grizzly 180 noirs (parce que je suis pas raciste moi !) + des Krypto Classic bleues clair carrées… Pour tous les jours + le carving (donc un peu la Dé aussi) : SC8 Classic Carbon trouvée NEUVE en septembre 2009 + Krypto rouge ou Tunnel Tarantula + Randall2 150 ou 180 en fonction de l’utilisation (mais en boushingues Khiro Tall Cone Duo bleus sinon c’est pas assez rigolo…) J’adore cette dernière, elle est très joueuse, très réactive… J’ai envie de lui faire l’amour tout le temps !

Qu’aime tu dans le longskate ? J’ai bientôt 30ans, et j’apprends un nouveau sport… Avec des copains… Que demander de mieux ? A part un picon-bière et une ptite pipe ? Nan, sans rire, c’est de progresser dans un domaine que je ne connaissais pas… J’ai tendance à me lasser assez vite, à moins de faire ça en franche camaraderie (un peu comme le volley que je pratiquais à moitié bourré avec un pote, en club, et qu’on niquait tout le monde…) Plutôt slalom , carve ou DH ? Tu m’aurais posé la question au début (d’ailleurs tu l’as fait espèce de petit con), je t’aurais répondu « Ce serait déjà bien que j’arrive à tenir dessus… »… Et j’envisageais pas du tout le DH… Mais là, c’est du carving dès que je peux (et pour être franc, je trouve que j’en fais pas assez) et du DH avec les potes… Mais j’vais commencer par changer mes roues carrées, ça m’évitera de rencontrer le sol trop souvent…

Ta meilleur session à aujourd’hui ? Je dirais la première vraie descente qui était aussi mon initiation de padawan intermittent du pestacle… Accompagné d’Alain, Fab, Jere, Pauca et Adi… A Pipay en fin de journée, sur une route mouillée… Jere, Adi, Alain et Pauca ont passé 1 plombe à m’aider à passer mes premiers slides et Clem’… Le départ se faisait dans une flaque d’eau d’environ 5 mètres de profondeur (demande à Pauca) et j’ai bien ri ! Pis après un début laborieux on a fini à la nuit tombante à descendre avec Pauca (qu’a perdu une roue ce jour là), Fab’ (qui nous a maudit parce qu’on roulait sur le mouillé alors que chez lui c’était sec) et Adi en Butt’… Un bon morcif de rigolade entre paires de couilles en plein milieu de la semaine !  

Tes premiers pas sur une planche c’était ou ? DTC ! Traduire : à l’annal…

Plutôt « glisse » ou « propre » ? Je débute, alors en ce moment c’est plutôt du genre arriver comme un porc dans les virages « back » et faire glisser dans la courbe si ça va trop vite, ou si je connais un peu le spot j’arrive à gérer une ptite clem’ ou un reverse si y faut… Et dans les front : se prendre une boite… Ou drop-foutrer, au choix…

Ton premier freeride ? SALAUD ! Le Buko… J’ai tordu un axe de truck au bout de 150m… J’étais mauvais… Si je peux, j’irai au Buko 2010 histoire de le plier ! (ndlr, c’est raté…:) )

Quelques mots sur l’aventure Buko ? Ta gueule ! Un bon trip d’avant les vacances, c’était cool ! Des rêves ? Non, pas trop… Juste des envies… ah si Et un de mes désirs : Que Jere se rétablisse très vite pour pouvoir rider avec lui! (note de l’intéressé : c’est gentil ça 🙂 )  

Les courses qui t’impressionnent ? (ndrl : l’interview a été réalisé au mois de février 2010) N’en ayant pratiqué aucune, je ne sais pas… De par les vidéos, à part les compètes hors continent (surtout le Brésil et l’Australie qui ont l’air d’envoyer du gras), j’dirais Valdrôme, mais ça n’existe plus…

La Familia c’est quoi ? Au début, c’était une assoc’, un support… Maintenant que j’y suis trésorier, c’est une sacrée entreprise… Je ne connaissais pas du tout le milieu associatif et là, je suis en plein dedans… Ca prends du temps, c’est addictif, et tel que je suis, j’ai toujours 1000 projets en tête…

Les sensations après la pushing race de lyon ? Encore !!!!! On va continuer à les plier ces tarlouzes de consanguins ! Z’ont qu’à bien se tenir ! Déjà que j’suis arrivé 3ème aux 2 runs (long distance et sprint) alors que je débute le skate, ils savent à qui ils ont à faire maintenant !

A quand un pif paf a Grenoble ? Eh oui mais sous quel principe aussi… Pushing-race ? Cône race ? Carving ? Mario-longboarding en dual ? Je pense que pour avril on peut mettre un petit projet sur pieds… Ou deux qui sait ! ?

Des projets pour 2010 ? Ouiiiiii !!! Darnétal encore pour Plier Pauca, Adi et Fab’. Et Chuyer… Et la D173… (comment ça tu veux le mettre dans « rêves » ? T’es pas fou oui ? J’te dis que j’vais les plier ! 🙂 ) Et si je peux : Almabtrieb, Padova GP et le Kozakov challenge… Mais ça demande un peu plus d’investissement (surtout financer)…

Quels sont les moyens mis en œuvre ? Entrainement , Kiné , Osthéo , Infirmière ? A base de Picon-bière dans le gosier tous les jours et d’ostéo qui envoie du bois… Et des entrainements sur divers spots avec Fab’, parfois Nani…

Un commentaire sur tes amis Lyonnais , Médocains? Les Lyonnais ? Des amis ? Tu rigoles j’espère ! Des potes de ride, j’veux bien, à la rigueur… Des potes de picole, de pestacle de cascadeur ivrogne aussi… Des amis Médocains par contre ouais, ça j’ai… Pauca, pis un autre pote de débauche aussi… Pis accessoirement y’a mes parents qui habitent à Bordeaux en ce moment…

Musique , culture , Ciné ? Je préfère répondre « Eclectique », ce sera plus simple… Mais à base de Reggae qui envoie le péchon, Electro-roots-dub aussi… Un peu de Serge dans sa période d’enregistrement à Kingston (Jamaique)… Et des vinyles, desfois trop… Et des fois des pures conneries… Du genre à m’écouter 1h de cornemuse à balle… Ou des chants populaires russes en dansant dans le salon ( Ndlr : j’adore ce gars !) … Un peu de photo aussi (débutant), je fais bénévole photographe aux concerts des potes, et j’aime bien le calme…

Une idole ? Oui, je suis une idole, je sais… Sinon : Pauca !

Un mot sur ta boisson favorite ? Ca commence par Pic, et ça finit par on… Je crois que je vais les solliciter pour du sponsoring ! Sinon j’adore le gato-raide maison… J’te ferais boire ça un jour tu verra, c’est la recette des champions !

Niveau vie , Ta copine , Ton rat , Ta golf ? Niveau vie ça va, ça se passe, au moins j’ai un taf, c’est déjà ça ! Steph va bien, elle arrive à me supporter, c’est déjà beau ! Et en plus elle voudrait se mettre au longboard… La golf qu’a cramé ? Je crois qu’elle va moins bien rouler…

Je te laisse le mot de la fin ! Non, j’peux pas, j’suis trop timide…

(Interview par Thib pour le compte de La Familia)

Publié dans Interview | 5 commentaires

Bienvenue sur le nouveau blog de la Familia!

La suite des aventures de la Familia Longskate se poursuit ici 🙂

A bientôt pour de nouveaux articles!

Publié dans Equipe | 1 commentaire

Interview : Patrick Switzer !!

3 ème de la coupe du monde IGSA de longskate Downhill, Patrick Switzer a eu la gentillesse de se prêter au jeu de l’interview pour la Familia!

Enjoy!

Salut Patrick,

Tu as plutôt bien tourné cette saison en coupe du monde IGSA (3ème!) mais avant de rentrer dans le vif du sujet, peux-tu te présenter?

Salut tout le monde, je suis Patrick Switzer, je viens de la ville d’Hanover, en Ontario au Canada.

PAT1
courtesy of Freestyle Photography


Depuis combien de temps pratiques-tu le longskate?

En 2003, ça va faire 7 ans maintenant.

Qu’est-ce que cela représente pour toi?

En quelques mots : passion, moyen de transport, communauté, amitié, shoot d’adrénaline!

Parlons un peu « compétition ». Tu te souviens de ta première course?
Oui. C’était lors de la Downhillbillies Dixie Cup en Caroline du Nord en 2006.

http://www.youtube.com/v/BmGEEBaseuw&hl=fr_FR&fs=1&

Toujours au niveau compétition, j’imagine qu’une 3ème place en coupe du monde de descente peut aider pour trouver des sponsors. Il y en a qui t’aident?
Oui, quelques uns : British Columbia Institute of Technology (ndlr : une fac quoi… pas mal), Orangatang pour les roues, Fullbag Skates, Vicious Griptape et Kahalani pour les trucks.

Tu peux nous détailler le set-up de ta planche?

A vrai dire, tout est là, sur le site de Skateslate.com

NDLR : je reprends un peu le texte pour les non-anglophones hein :

« Conçue pour la descente agressive et freestyle.
En constante évolution, aspirant sans cesse à répondre aux demandes du rider.

Un empattement agile qui dirige le poids du rider au plus près des roues, un plateau généreux, plus large à l’arrière qui augmente l’effet de levier, le contrôle et accru la stabilité.

Une taille fine au centre réduit le poids tout en créant une pédale d’accélérateur pour l’orteil du pied arrière. (Super aussi pour grabber)

Solide, la construction est raide avec zéro flex en torsion.
Composée de 7 plis d’érable canadien plafonné à 2 plis d’Arborite.
L’Arborite est légèrement plus solide et plus léger que l’érable, et requiert également moins de colle. C’est également plus résistant aux éraflures, les égratignures et gros crashs. »

Est-ce que c’est facile de trouver des fonds pour voyager de course en course? Est-ce que c’est facile de convaincre les gens de donner un peu? Tu fais comment ? « Hé, je vais faire de la descente en skateboard, j’ai besoin d’argent pour ça » ça marche?
Oui, trouver des sponsors financiers n’est pas une chose aisée. Il faut être conscient qu’il va falloir être prêt à donner plus que ce que l’on va recevoir. Un conseil : trouver des arguments solides qui leur feront comprendre que vous êtes un bon support commercial. 🙂

En quoi la course est importante pour toi?

La course permet de faire avancer la discipline et d’en améliorer la qualité des produits utilisés.Mais de coeur, je suis avant tout un freerider. C’est l’essence de ce sport. La course n’en est qu’une petite partie.

Quels sont tes objectifs pour l’année à venir?
Faire le circuit IGSA au complet et prendre du plaisir à rouler avec les différentes communautés de riders de différents endroits au fil des courses. Ça participera à la légitimation de notre sport. Je veux aussi en profiter pour faire des images de grandes qualités et en mettre plein la vue au monde entier! 🙂

Pat3

courtesy of Patrick Switzer
Est-ce que tu as un entrainement spécial pour la course?
Je m’entraine régulièrement en variant : Vélo, escalade, football, balance (NDLR : vous savez, cette espèce de câble/cordon super casse-gu!!(:le à mettre entre deux arbres) , yoga.

Quel est ton meilleur souvenir de course? Et en freeride?
Une course maitrisée à 100%, une où tu connais chaque virage, chaque trou sur la route, chaque endroit où se trouve du graviers, etc. J’en ai plusieurs comme ça. En freeride, toutes les sessions où j’ai ridé à 100% de mes capacités.

Quel est ton pire souvenir?
Me faire sortir par l’arrière sans aucune chance de revenir en course.

En parlant de ça, les gens ont tendances à voir les mauvais cotés de la discipline : vitesse, accidents, sport dangereux, etc. Qu’est-ce que tu en penses?
L’entrainement amène à la perfection « Practice makes perfect (en anglais dans le texte) » .
Si tu rides au dessus de tes pompes, tu te feras mal, c’est sûr. Si tu roules sur route ouverte, tu ne peux pas tout contrôler, et ce, quelque soit ton niveau. Ça peut vite partir en vrille. Et là, je parle par expérience. (NDLR : moi aussi…)

Qu’est-ce que tu penses de l’évolution du longskate?
L’évolution du sport a été exceptionnelle. La passion pour le longskate est de plus en plus forte. Il y a tant de styles qui émergent. Ce qui est bien, c’est que la communauté est ouverte et grandit de jour en jour. De plus en plus de gars pensent la descente comme mode de vie.

On voit que le matériel évolue très vite aussi, selon toi, quelle sera l’évolution future des planches, roues, trucks?
Tu sais, je vois ces changements constants (et secrets) sur des planches prototypes.
Les planches à l’avenir seront en plus étudiées pour un usage et un style bien spécifiques (NDLR : A quand une board spéciale style « Ours »? ).
Plus le sport évolue, plus il devient accessible. Il faut espérer que la qualité des matériaux restera malgré le passage à une production plus « industrielle ».
Les entreprises du milieu du longskate vont grandir tout en proposant toujours des produits d’excellente qualité et offrant la possibilité de personnaliser son matériel.
Pour finir, je pense que la communauté tout entière va devenir de plus en plus éduquée (compétente dans ce domaine).

Pat2
courtesy of Freestyle Photography


Peux-tu décrire ta vie en tant que skateboarder
downhill professionnel ?
Je suis encore étudiant à plein temps, si bien que ma vie de skater pro n’est pas si différente que pendant la période d’études.
J’ai une bonne bande de copains/copines avec qui je m’entends super bien. Une famille extra et des potes un peu partout dans le monde qui sont contents de te voir lorsque tu voyages par chez eux. C’est fantastique de pouvoir faire ce dont tu as vraiment envie, rencontrer des gens et voir comment leur visage s’illumine lorsqu’il ride avec un « pro ». J’aime beaucoup partager mon expérience.

La planète longskate semble assez rock n’roll. En parlant de musique, quel genre de musique tu écoutes avant d’aller rider?
Des trucs assez pêchus mais avec une pointe de raisonable : Muse, Wolfmother, The Faint, Cat Empire, Led Zeppelin.

Qu’est-ce qu’une bonne session de longskate pour toi?
Rider avec plein de riders aux styles tous différents les uns que les autres. Essayer plein de matos et styles différents. La seule limite à ça : l’imagination. Toujours rouler dans ses propres limites, et surtout réviser ses classiques avant de se la ramener auprès de ses potes. Le mieux, c’est de trouver une communauté de riders près de chez soi et d’apprendre avec eux. C’est le meilleur moyen.

Pat4

Merci Patrick pour avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions.

Je te laisse avec les mots de la fin.
Les gars que j’ai rencontré dans ce sport et que je peux vraiment considérer comme mes amis sont des personnes qui m’étonnent vraiment. J’ai tellement de respect pour ce que ce sport est devenu en si peu d’années.
On voit l’émergence d’une vraie culture longboard et ce n’est pas prêt de s’arrêter!
Attendez-vous à voir le longskate downhill atteindre de nouveaux seuils de popularité dans la culture des masses.

J’ai vraiment hâte de voir des stations de longboards comme il y a des stations de ski!!

Peace, love and chicken grease

http://www.youtube.com/v/78sPP7hN9-g&hl=fr_FR&fs=1&

jereerej

Publié dans Interview | 6 commentaires

Interview du jour : Louis Pilloni !!

On en parle beaucoup en ce moment, il nous a fait rêver dans beaucoup de vidéos, il est avec james kelly, l’un des créateurs de la skate house media ! J’ai nommé : Louis Pilloni!

Impressionnant par sa vitesse et son style en switch, il en a laissé plus d’un à la traine cet été à la Graveyard call, malgré quelques jolies cascades en embarqué.

Louis pilloni, mec bien sympa et super accessible, nous livre ses secrets et le pourquoi du comment de son changement de crémerie !

Accrochez-vous, car le chevelu n’aime pas attendre !

Speed

Nom:
Louis Edward Pilloni II

Job:
Marketing Manager, skateur et toujours souriant !

Date de naissance : 5 janvier 1986

Tu vis où? Los Angeles, California

Des études?:
Business Marketing et Sociologie

Quand et pourquoi as-tu commencé le skate ?
Quand j’étais enfant, j’ai beaucoup skaté en ville. Mais le street, trop technique, n’était pas vraiment ma spécialité. Gamin quand j’ai toujours voulu sauter des grands trous sur la route ou faire des tricks avec beaucoup de vitesse. Ce n’est qu’à l’age de 17 ans que Steven Woo m’a proposé un set-up de downhill et que j’ai commencé .

Street

Ta planche favorite ?
Ma première board … Sector9 Bomb Hills

Qu’est ce que tu aimes dans le longboard ?
Le coté franche rigolade, amusant du ride, c’est vraiment cool de faire partie d’une communauté qui te soutient et te supporte partout dans le monde . Un skater restera toujours un skater …

Plutôt freeride ou race ?
Freeride toujours !

As-tu déjà eu peur sur une planche ?
La peur vient souvent en haut de la descente, au moment où tu fermes ton cuir et mets ton casque, mais elle disparaît vite, jusqu’au moment ou tu te dit ‘Oh Shit’ dans un ride sauvage !

Ton top speed ?
65 mph (soit 105 km/h)

Pour toi qu’est ce qu’une bonne session?

Mes sessions favorites, c’est le beau temps, les bons potes, et rien faire de la journée … sauf rider !

Qu’est ce que tu penses du dropfoot ?
Il y a un temps pour tout, le footbreak c’est la clé du contrôle et du ride en sécurité, mais je suis content de ne pas en faire.

Quand j’étais avec K-rimes, juste avant les finales de Munsville, il s’est retourné vers moi pour me demander si au premier virage j’allais dropfooter. Je lui ai répondu que je préférais me crasher que dropfooter, et c’est exactement ce que j’ai fais.

superman

Pourquoi aimes tu rider en switch ?
Ce sont les mêmes sensations que les premiers tours de roues sur une planche, tu dois tout réapprendre .
Et c’est trop stylé !

Des meilleurs tricks ?
Les tricks c’est pour les enfants .

T’es plus lonely rider ou team rider ?
J’adore rider avec plein de personnes, j’adore regarder tout le monde rider, les différents styles et essayer de les imiter en mieux !


Comment tu vois le longboard aux USA ?

Cela a grandit rapidement, j’attends avec impatience la saison 2010

Ton sponsor ?
( rire ) sector 9

Pourquoi es-tu passé de Loaded à Sector9 ?
J’ai été avec loaded pendant 5 ans et je n’oublierais jamais cette aventure !
Je ne pourrais jamais assez remercier les gars de Loaded pour les sessions de folies et toutes les expériences qu’ils m’ont apportées !

Il est juste temps pour moi de bouger, de changer un peu. J’avais des bonnes relation avec les gars de S9, j’attends avec impatience le futur !

Parles nous de la colloc avec James (kelly) ?
Cela fait deux ans que je vis avec james et c’est un truc de fou. C’est aussi mon meilleur pote et mon rider favori, c’est hallucinant la vitesse à laquelle il progresse dans tous type de skate, j’adore le regarder et rider avec lui !

Pourquoi t’as créé Skatehousemedia ?
Je voulais donner à la communauté skate un regard interne au cœur de la scène Downhill américaine !

Est-ce que tu connais la version Française, Bourrehousemedia ?
Ouaiis, nous étions scotché de voir une nouvelle skatehouse . C’est cool que ça s’étende! Par contre si ils pouvaient faire la traduction en anglais pour nous ça serait énorme !

Qu’est ce que tu penses des courses française ? Des riders ? Des Evenements ?
Les évènements français sont supers ! Une putain de folle sélection de spot à rider, un bon groupe de riders, de quoi passer du bon temps !Je suis entrain de regarder pour revenir cette année !

Musique ? Film ? Lecture ?
J’adore tous, la variété . « Variety is the spice of life so take it in ». en gros : “Le mélange des choses, c’est le piment de la vie, profitez-en.”

Pour toi longboard rime avec bière ?

Rien de tel qu’une bonne Frosty froide après une journée de runs à fond !

Nana ? Fiesta? Fun ?
Yes, Yes, and YES

Qu’est ce que tu veux faire en 2010 ?
1. Me faire plaisir 2. Skate 3. Profiter de l’amour !

Comment tu te vois dans 20 ans ?
Vieux … cassé avec des cicatrices, mais ça m’ira !

Je te laisse le mot de la fin :

Bomb hard, Bomb fast, Bomb safe et si t’as pas de plaisir dans ce que tu fais, arrêtes t’es sur la mauvaise voie .

Gnarfaces
(all images courtesy of Louis Pilloni)

Louis

Publié dans Interview | 5 commentaires

Flash-back : Chuyer Gold Trophy 2009 par JBus

Un petit coup d’oeil sur la vidéo de Jbus qui nous ressort des images du Chuyer Gold Trophy de l’été dernier!

Superbe qualité, superbe prestation des riders (beaucoup de la Familia d’ailleurs : Gabin, Pierre, TontonGui, Pauca et Drazgul en mode « saturday night fever! »

Bon boulot !


jere

Publié dans Downhill, Equipe | 1 commentaire

Focus du jour : Team Green!!!

Aujourd’hui interview un peu spéciale!

En effet après avoir passé en revue quelques-uns des meilleurs riders de la Familia Longskate Grenoble, je vous emmène en voyage, destination le pays des grizzlys, du sirop d’érable et des grands espaces bitumés en descente et en forêt !

Et oui c’est au Canada que notre star du jour habite.

Elle a la particularité de ne pas pratiquer le longboard mais de manager quelque uns des meilleurs riders mondiaux tel que Scoot, Striker et consorts, et surtout, ce qui ne déplaira sûrement pas à notre gente féminine : c’est une femme !

Mme Carole Rubin se dévoile aujourd’hui pour La Familia.

Carole Rubin

Très accueillante, et disponible elle répond à mes questions, nous livrant sa vision du canada, sa passion pour le longboard, et lâche même des infos sur La Green Team et leur objectifs 2010 !

Alors accrochez vos ceintures et restez assis, décollage immédiat direction British Columbia, Canada .

Présentation et lieux de résidence :

Je M’appelle Carole Rubin. Je suis une grand-mère, et « manager » du Team Green et Scoot Smith.
J’habite en Colombie Britannique, Canada, dans le même village que les hommes du Team Green : Pender Harbour

Le Canada en trois mots c’est…? :

formidable, ouvert, et vaste

Présente nous le Team Green :

TeamGreen1

Bricin « Striker » Lyons, le fondateur du Danger Bay, et le premier coordinateur du longboarding au Canada. C’est aussi un très bon speaker lors des courses, il habite Vancouver.

Rylan « Raggie » English est notre enfant terrible. Fou, adorable, brillant, est difficile.
Il habite sur les sofas des amis.

Mike Roosen est l’enfant du Team Green, mais ausi le plus « Boeuf » ( plus bagarreur )

Sandy «Sandman » Charlton est le plus sage et calme de tous, c’est le jeune papa de Veronica, la plus jeune membre du Team Green, elle a quatre mois.

Scott « Scoot » Smith est le dernier membre, avec les chevaux vert, et une vitesse formidable.

Pourquoi Team Green ?

Ils ont tous des truc verts, cheveux, Tattoos, et plus …

Qu’est ce que vous faites pour eux ?

Je fais l’administratif pour tout le team: les billets d’avion, d’autobus, hôtels, etc.,
Les inscriptions aux courses, les règlements, les photos, les recherches de sponsors, etc….

Tu es comme une maman en fait, qu’est ce que t’en dit ?

Je ne suis pas une maman, plus un administrateur, peut-être avec une petite peu d’une maman…et aussi d’une amie.

TeamGreen2


As tu un favori dans le team ?

Il n’y a pas de favori pour moi. Il me font rire chaque jour, c’est donc la raison pour laquelle je travaille avec eux .

Qu’est ce que tu penses du longboard ?

J’aime le longboard beaucoup, beaucoup!
C’est comme un art du mouvement.

Est ce que tu pratiques le longboard ?

Mais c’est impossible pour moi d’en faire du longboard. J’ai un maladie, et je prends des médicaments.

Depuis quand manages-tu l’équipe ?
Je manage Scoot depuis Avril 2009, et l’équipe depuis juin 2009.

A quelles courses as-tu assisté en 2009 ?

Je suis allée au Danger Bay 8, et aussi, j’ai voyagé avec Scoot et Jackson « Jacko » Shapeira à Maryhill . Je voudrais voyager en France pour Le Graveyard Call, mais il faut que je prenne de l’argent à ces « Cochonnes » de banques.

As tu eu vu une course impressionnante durant la saison 2009 ?

La plus effrayante course en 2009, c’est Teutonia, Brazil, sans doute. 78 mph! (125,5 km/h) C’est FOU! La video de Scoot sur cette course est dingue !

http://www.youtube.com/v/FBb4Y9mj5D8&hl=fr_FR&fs=1&

Plus Colabo riders ou Coast Longboarding ? Des projets pour 2010 ?

Nous sommes des riders Coast Longboarding, et 2010 sera formidable : podiums, fun and speed!

Je te laisse le mot de la fin :

J’espere que les riders Français voyageront au Canada en avril pour Danger Bay 9 et en juin pour Maryhill !
Bonne Chance, Soyez Rapide et beau !

TeamGreen3
(crédits photos : Carole Rubin)

Deux derniers mots que je suis sûr que La Familia Grenobloise saura appliquer !!
En direct du Canada, Thib 38, à vous les studios !

Publié dans Interview | 10 commentaires