Parce que tout est éphémère

On se doit d’en profiter.

Pas facile à faire au quotidien toutefois, mais faire en sorte de garder en mémoire que tout peut s’arrêter en clin d’oeil, ça peut permettre de relativiser certaines choses qu’on juge pénibles sur le moment mais qui peuvent, avec un peu de recul, paraître le plus souvent insignifiantes voire faire partie des « bonnes » choses de notre vie..

Petit coup de flip de la communauté depuis la fin du mois de mars et toute notre attention tournée vers Steve, le Style-Man de la bande des copains de Lyon qui se bat pour revenir parmi nous.

Gros coup de coeur de voir comment réagit son entourage, ultra courageux et ouvert, et ses potes de ride ou non, proches ou moins proches.

Content de voir que l’envie et le besoin de le voir revenir parmi nous se matérialise aussi par des sessions de ride, heureux de voir que ça continue de rouler un peu partout.

Plus qu’une passion, plus qu’un hobby, le ride est, pour bon pour nombre d’entre-nous, un mode vie, un besoin vital, et pour Steve le premier à n’en pas douter…

Pour nous battre à ses cotés, pour penser à lui, cet après-midi je vais reprendre le cuir, la board et, avec le Drazgul, partir découvrir de nouvelles routes, de nouveaux virages, de nouveaux paysages.

jere espi

Publicités
Cet article a été publié dans Downhill. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Parce que tout est éphémère

  1. Maz dit :

    Allez Steve! Nous sommes tous derrière toi!

    Merci les grenobloises!

  2. Bevilacqua dit :

    Toudis !
    Vita Brevis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s